Atelier « Gérer son identité numérique »

Comme beaucoup de BU, nous proposons des ateliers courts libres d’accès sur des thèmes liés à la documentation. Chercher de la documentation, utiliser la documentation en ligne, utiliser Zotero mais aussi contribuer à Wikipédia, publier sa thèse en ligne, éviter le plagiat, connaître l’anglais scientifique…autant de sujets traités lors de ces ateliers qui rencontrent un public aléatoire mais la plupart du temps très réduit (de 0 à 15 participants, avec une moyenne à 3 participants par atelier).

Je vous propose un retour sur l’atelier « Gérer son identité numérique » parce qu’il a permis d’aborder plusieurs notions et qu’il a été le lieu de discussions très intéressantes entre les participants.

J’ai choisi d’aborder l’identité numérique à travers 3 notions: l’enjeu politique, l’enjeu économique, la visibilité en tant que chercheur.se ou étudiant.e. Je ne vous montre pas mon .ppt parce qu’il n’a aucun intérêt mais je vous donne les liens vers les ressources utilisées.

À noter que des projets spécifiques sur la protection de la vie privée des usagers des bibliothèques se mettent en place actuellement en France: on peut les retrouver via la liste de diffusion cryptobib ou sur la carte qui leur est consacrée. L’atelier évoquait évidemment cette problématique au sujet des enjeux politiques et économiques.

J’ai commencé par 3 exemples montrant l’importance de l’identité numérique dans la culture d’aujourd’hui: la première fois où l’on a « googlisé » un personnage dans une série américaine (Willow <3), la série Black Mirror et le livre Laëtitia d’Ivan Jablonka.

Pour l’enjeu politique de l’identité numérique, j’ai utilisé le texte « Les Métadonnées: surveiller et prédire » par le Conseil national du numérique (octobre 2016); « Lettre ouverte à ceux qui n’ont rien à cacher » de Jean-Marc Manach (mai 2010) et le site jenairienacacher.fr.

Pour l’enjeu économique, je suis partie de la phrase « quand tu regardes une page web, elle te regarde aussi » tirée du billet « 10 trucs que j’ignorais sur Internet et mon ordi avant de m’y intéresser » (novembre 2016) ; j’ai présenté le site (rigolo) https://clickclickclick.click ; le guide détaillé pour se défendre de la publicité sur Internet.

De l’enjeu économique on passe aux enjeux en matière de recherche d’information, en expliquant l’importance de connaître les biais des moteurs de recherche utilisés: j’ai présenté le projet « Dé-googlisons Internet » du réseau Framasoft (en passant par l’impressionnante page Wikipédia qui présente l’ensemble des services en ligne de Google…) ; et la possibilité de voir les informations que Google garde sur ses utilisateurs par le service myactivity.google.com.

Enfin j’ai abordé la partie « identité étudiante ou professionnelle » en expliquant (au vu de ce dont on venait de parler) que les traces laissées en ligne pouvaient être trouvées facilement et qu’il fallait l’avoir en tête avant de publier. J’ai aussi abordé les problèmes de reconnaissance avec des notices Hal où il est difficile d’identifier le ou les auteur.e.s, ce qui m’a permis de présenter l’ID-Hal (et le CV associé) et Orcid. J’ai terminé par les dépôt institutionnels de l’Université, Upétille pour les travaux d’étudiants, UpThèses pour les thèses et bientôt le portail Hal institutionnel ; ainsi qu’un rappel sur la présence d’une correspondante Informatique et Libertés dans l’Université.

Cela fait beaucoup de choses en un seul atelier d’une heure, personnellement je préfère prévoir beaucoup quitte à élaguer en fonction des questions ou des points d’intérêt des participants.

L’atelier a accueilli 4 participants de profil très divers: un doctorant, un étudiant de Licence et 2 lecteurs « extérieurs » (inscrits à la BU mais non universitaires). Des discussions très intéressantes ont eu lieu entre un participant qui estimait que la surveillance sur Internet était nécessaire à cause des dangers du darknet où l’on trouve armes et de drogues, contredit par un autre participant.

 

 

 

 

Advertisements
Cet article, publié dans le numérique c'est chic, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s